Le Ministère du commerce est apparemment en retard de plusieurs bornes. Alors qu’il vient d’annoncer dans un communiqué publié le 16 mars, que la procédure de l’importation des voitures populaires en Tunisie va être entamée à partir du mois de mai 2016, du côté des concessionnaires concernés c’est par contre le flou le plus total concernant ces fameuses voitures populaires. Questionnés, la plupart d’entres eux n’ont jusqu’à ce jour aucune information sérieuse à nous fournir. Trop de questions restent encore en suspend entre le Ministère du commerce, nos concessionnaires mais également les constructeurs automobiles qui auront à fournir, chacun d’entres eux, 500 voitures populaires à l’intention de leurs représentants officiels en Tunisie. Que ce soit City Cars (Kia), Ennakl (VW Polo), Aures (Citroën), Stafim Peugeot, Artes (Renault), Alpha Hyundai Motor, STA (Chery), SAM (Mitsubishi), Adev (Nissan) BSB (Toyota) et Italcar (FIAT), tous doutent fort que ces importations de voitures populaires puissent démarrer d’ici quelques semaines.