Modèle « intermédiaire » dans la gamme McLaren, la 650S devrait être remplacée d’ici deux ans maximum. Nos espions ont déjà surpris un prototype de sa descendante, connue sous le nom de code P14.

L’air de famille est toujours bien là. Mais la supersportive McLaren surprise par nos espions est bien 100 % nouvelle : ses flancs creusés à l’avant façon déflecteur de Formule 1, ses phares qui abandonnent la forme de boomerang ou sa poupe inédite sont là pour en témoigner. Les rétroviseurs évoquent, eux, ceux de la famille « Sport Series », celle des petites 540C, 570S ou 570GT. Sauf que c’est la gamme supérieure, baptisée « Super Series » par la marque britannique, qui est ici concernée. A commencer par la 650S, le modèle le plus diffusé de cette famille, qui devrait être remplacé dans moins de deux ans et adopter un nouveau patronyme par la même occasion.

McLaren P14

 Une mécanique hybride sous le capot !

La puissance sera en effet toujours présente dans l’appellation, mais elle dépassera les 650 ch de la génération actuelle. Comme l’exclusive P1, cette sportive biplace à moteur central arrière devrait même profiter d’une mécanique hybride, pour approcher la barre des 700 ch tout en abaissant sa consommation. Connu sous le nom de code P14, ce projet fera toujours appel à une structure en carbone et à des trains roulants très sophistiqués, qui remplacent les barres antiroulis par une interconnexion hydraulique des chambres d’amortisseurs. L’arrivée de roues arrière directrices ne serait également guère surprenante, mais reste à confirmer. En revanche, il suffit d’observer l’allure de cette McLaren « P14 » pour constater que l’aérodynamique reste tout en haut du cahier des charges.

Communiqué