L’emblématique PDG de Renault-Nissan le Français Carlos Ghosn ne cache pas ses ambitions et à avoué lors de l’ouverture du Mondial de l’Auto à Paris que son groupe visait la place de numéro 1 mondial d’ici très peu de temps. Outre le neuf marques actuellement représentées par le groupe Renault-Nissan (Renault, Dacia, Renault Samsung Motors, Lada, Nissan, Datsun, Infiniti, Venucia), le Japonais Mitsubishi devrait dans un très proche avenir rejoindre l’industrie automobile gouvernée par Carlos Ghosn.

De Huit on passe à neuf marques

Du coup avec ses 9 marques réunies c’est plus de 10 millions de véhicules par an qui seraient produits dans leurs usines ce qui leurs permettraient de glaner la première place mondiale. Et d’une pierre deux coups, l’objectif visé grâce à ses alliances offre l’avantage de baisser sérieusement les coûts de production.