Tant attendu et plusieurs fois différé, le Pont de Bizerte est techniquement fin prêt, et son projet ficelé. Il appartient désormais aux investisseurs d’approuver les dossiers de l’appel d’offres international technique et, ce faisant, désigner les entreprises auxquelles sera confiée l’exécution du projet, a assuré la présidente de l’unité de mise en œuvre du projet du nouveau pont de Bizerte, Lilia Sifaoui.

Elle a précisé que l’unité en question a transmis les dossiers de l’appel d’offres à l’instance de conseil qui a vocation à les examiner, ensuite de quoi ils seront soumis à l’investisseur, lequel, à son tour, approuvera l’appel d’offres avant d’en faire la publication, affirmant que le démarrage des travaux est prévu courant 2020, c’est-à-dire après la clôture de l’appel d’offres et la résolution de la totalité des difficultés et problèmes fonciers.

Voici la maquette vidéo partagée sur notre Chaîne Youtube Tunisie Auto ( + 8100 abonnés et + 2 millions de vues)

Des crédits de financement estimés à 780 millions de dinars

En attendant, il a été d’ores et déjà procédé à la publication du décret d’expropriation de l’emprise de l’ouvrage dans sa première partie reliant l’autoroute A4 à la ville de Bizerte, une étape qui sera suivie d’autres dans le cadre de la pré-éxécution effective du projet dont les crédits de financement estimés à 780 millions de dinars.

47 millions de dinars d’indemnisation 

Le gouvernorat de Bizerte affirme dans ce contexte que l’on s’achemine vers le démantèlement de tous les obstacles fonciers et immobiliers en lien avec le projet, et ce grâce à la conjugaison des efforts des autorités régionales, de l’autorité de tutelle et des citoyens, précisant que le montant des fonds alloués au titre des indemnisations s’élève à 47 millions de dinars pour la totalité du projet.

Les lots relevant de la première tranche du tracé du pont sont au nombre de 320 dont les propriétaires ont accepté les sommes qui leur ont été proposées par les services de l’Etat compétents. Quelque 98 contrats d’indemnisation ont été signés et les numéraires seront remis cette semaine à leurs bénéficiaires, alors le règlement des 62 lots restants interviendra sitôt accomplies les formalités d’enregistrement.

Concernant les autres terrains ayant fait l’objet de décret d’expropriation pour utilité publique, les fonds seront déposés au Trésor public parallèlement à la possibilité offerte aux personnes intéressées de déposer des plaintes contre le chef du Contentieux de l’Etat représenté par le ministère de l’Equipement et de l’habitat aux fins du relèvement de la valeur de l’indemnisation proposée.

un pont de 2,7 km

Le nouveau pont de Bizerte s’étend sur une distance de 9,5 km, avec l’aménagement d’une route de 7,4 km (de la fin de l’autoroute A4 à la route locale n° 438) et la construction d’un pont de 2,7 km qui sera bâti sur le canal de navigation marine du Lac de Bizerte.

Le projet comprend en outre, la construction de 4 échangeurs aux niveaux des croisements (la route nationale 8- A4, l’entrée du pole technologique, l’entrée de la ville de Menzel Abderahmen, et la route nationale n°11) et de 2 ouvrages techniques (aux niveaux de la cimenterie et de la route municipale). Il permettra d’assurer une liaison permanente entre l’autoroute A4 et la ville de Bizerte, de renforcer l’attraction de la région et de faciliter son intégration dans l’économie nationale.

Il est prévu que la réalisation du nouveau pont central se poursuivra pendant 38 mois, alors que les travaux de liaison avec les routes et les échangeurs nécessiteront une période de deux ans.

Source : africanmanager.com