Un jeune tunisien, Sami Azouzi, originaire de la ville de Kairouan, a fabriqué une voiture Made in Tunisia.

Sami Azouzi a été interviewé à ce propos, par nos confrères de Jawhara FM.

On apprend ainsi que Samia baigné dès son plus jeune âge, dans le monde de la mécanique. Son père possède en effet un garage de réparation auto.

A 11 ans, Sami a ainsi fabriqué un vélo particulier avec grande roue arrière et petite roue avant. Cette invention lui a permis d’être primé dans plusieurs compétitions.

Une fois le bac en poche, Sami a décidé de se spécialiser en mécanique et a ensuite profité de son projet de diplôme universitaire pour fabriquer une voiture en exploitant des composants de divers types de voitures inutilisables, dont un vieux moteur diesel Toyota, récupéré à la casse.

Pour se faire une idée des attentes du consommateur tunisien, Sami a entrepris un sondage, a l’aide d’un questionnaire spécifique, auprès de 1000 personnes.

Après avoir récupéré toutes les infos nécessaires suite à son sondage, Il a ainsi pu dessiner la maquette de son prototype à l’aide de d’image stableau 3D.

Un budget de 11 000 dt !

Après de nombreux essais techniques, Sami, confirme aujourd’hui, que son prototype est entièrement fonctionnel et qu’il répond parfaitement aux normes de sécurité exigées sur un tel véhicule.

Le budget que Sami a alloué à ce prototype made in Tunisia est de l’ordre de 11 000 dt.

Sami a ainsi rencontré un fonctionnaire du ministère des Transports. Ce dernier après avoir examiné le projet, a simplement répondu que « la Tunisie n’est pas un pays manufacturé et nous n’avons pas droit à l’industrialisation ».

Ce n’est pas la première tentative réalisée par un Tunisien pour la fabrication d’un véhicule Made In Tunisia.

Sami Azouzi s’est fixé un premier objectif apparemment réussi. S’il est vraiment talentueux, il ne devrait pas s’arrêter en si bon chemin. Et comme le dis si bien le vieux dicton : « Qui ne tente rien n’a rien ».