• Sébastien Loeb et Daniel Elena Auteurs d’un coup de poker pneumatique magistral dimanche matin, se montraient impériaux pour remporter la 79e victoire de leur incroyable carrière en WRC.
  • Ils permettaient du même coup à Citroën Total Abu Dhabi WRT de signer son premier succès de l’année, son 99eaussi en WRC et rester ainsi invaincu en Catalogne pour la deuxième année consécutive !

Craig Breen et Scott Martin ralliaient quant à eux l’arrivée en 9e position après avoir repris confiance tandis que Khalid Al Qassimi et Chris Patterson appréciaient à sa juste valeur leur dernière journée de course de l’année et concluaient au 21e rang.

Avec la pluie qui s’abattait sans discontinuer dimanche sur le parc d’assistance, la tentation était grande de faire le choix de la sécurité et d’opter pour les pneus slicks Michelin tendres pour la première boucle de cette ultime journée de course (61,70 km en 4 ES).

Mais Citroën Total Abu Dhabi WRT démontrait une nouvelle fois son savoir-faire en matière d’analyse de la météo, en anticipant, à l’inverse de la concurrence, l’assèchement du terrain : en collaboration avec le technicien Michelin dépêché auprès de l’équipe, Sébastien Loeb était en effet le seul à chausser quatre slicks à gomme dure.

Sebastien_Loeb_Citroën_WRC_tunisieauto.tn

Sébastien Loeb faisait ensuite parler son talent pour en faire bon usage, signer deux scratches consécutifs et rallier l’assistance de mi-étape en tête avec 7’’1 d’avance sur le deuxième ! Un calage moteur de Sébastien Loeb au passage du célèbre rond-point de Riudecanyes (ES 17) permettait toutefois à Sébastien Ogier de revenir à 3’’6 au départ de la dernière ES.

Mais le nonuple champion du monde tenait bon pour signer la soixante-dix-neuvième victoire de sa carrière en WRC, plus de cinq ans après la dernière (Argentine 2013), avec 2’’9 d’avance. C’est également la première victoire de la saison pour le team, après trois podiums (2een Suède, 3eau Mexique, 2een Finlande).

N’ayant pas possibilité de remonter à la régulière, Craig Breen s’attachait à retrouver la confiance après ses mésaventures de la veille, pour finir à la neuvième place.

Sébastien Loeb

Sebastien_Loeb_Citroën_WRC_tunisieauto.tn

 » Ça a été une grosse bagarre jusqu’au bout et quand j’ai découvert que j’avais gagné à l’arrivée de la dernière ES, c’était une sensation incroyable ! Ça fait vraiment plaisir d’avoir réussi à être de nouveau dans le coup après toutes ces années, car mes concurrents ne m’ont pas attendu en chemin et roulent vraiment sur le fil du premier au dernier mètre. Il n’a pas fallu traîner pour reprendre mes marques aussi bien sur la terre vendredi, que sur le bitume détrempé d’hier. Aujourd’hui, on a fait un bon coup avec les pneus et ensuite on a tenu bon, malgré une petite erreur. Sur le moment, vu le déroulement de la course, j’aurais tendance à dire que c’est peut-être ma plus belle victoire, et je suis ravi de l’offrir à l’équipe qui la mérite vraiment !  »

CLASSEMENT FINAL PROVISOIRE

1.    Loeb / Elena (Citroën C3 WRC) 3h12’08’’0

2.    Ogier / Ingrassia (Ford Fiesta WRC) +2’’9

3.    Evans / Barritt (Ford Fiesta WRC) +16’’5

4.    Neuville / Gilsoul (Hyundai i20 WRC) +17’’0

5.    Sordo / Del Barrio (Hyundai i20 WRC) +18’’6

6.    Tänak / Järveoja (Toyota Yaris WRC) +1’03’’9

7.    Lappi / Ferm (Toyota Yaris WRC) +1’16’’6

8.    Latvala / Anttila (Toyota Yaris WRC) +1’26’’4

9.    Breen / Martin (Citroën C3 WRC) +2’07’’0

Communiqué de Presse